Quel est le prix d'une assurance pour appareils informatiques ?

Quel est le prix d'une assurance pour appareils informatiques ?

Parce qu'ils sont incontournables pour notre quotidien, de nombreuses personnes paient très cher pour assurer leurs appareils informatiques. Avez-vous une Smartphone, un ordinateur portable ou un serveur ? Voulez-vous connaître le prix à payer pour bénéficier d'un remplacement à neuf ou d'une réparation en cas de perte ou de vol ? Les réponses sont ici.

Prix d'une assurance appareil informatique

La garantie appareil informatique est proposée en option dans l'assurance habitation et l'assurance auto. Chez certains prestataires, elle fait l'objet d'un contrat à part entière. Chez les assureurs en ligne, l'option assurance appareil informatique coûte en moyenne entre 5 et 10 €/mois. Il est plus onéreux chez les assureurs traditionnels qui proposent souvent des formules à couverture plus large.

Si vous souscrivez une assurance spécifique, le prix peut varier en fonction de l'étendue de la garantie proposée. Les formules les plus couvrantes prenant en charge les ordinateurs, les appareils nomades et les photobooth coûtent en moyenne 40 €/mois, tandis que celles appelées « de base » couvrant uniquement les ordinateurs et les systèmes domotiques se paient à 20 €/mois. Bonne nouvelle, si vous choisissez l'option appareil informatique au sein d'une MRH, le tarif de base ne dépasse pas 10 € en général.

Pour connaitre exactement le prix de son assurance informatique

Voulez-vous connaître le tarif exact pour assurer l'ensemble des appareils informatiques dans votre maison ? Utilisez le devis en ligne. Plusieurs sites proposent ce service gratuitement et sans engagement. Pour obtenir le tarif qui se rapproche mieux de la réalité, tâchez de « tout » inclure dans le devis : votre ordinateur personnel, votre Smartphone, celui de vos enfants, le portable de votre conjoint, vos appareils photo numériques, etc.

Une fois l'estimatif entre vos mains, vous pouvez ensuite le comparer, cette fois, à l'aide des comparateurs en ligne qui sont aussi des outils gratuits et sans engagement. Notez que seuls les appareils que vous déclarez seront dédommagés en cas de sinistre. Vous n'aurez pas non plus droit à une indemnisation si vous n'avez pas au moins une preuve d'existence du bien : facture d'achat ou photo.

Attention aux modalités de remboursement

Selon la Fédération des garanties et le FG2A), seuls 20 % des sinistres pris en charge donnent lieu à une indemnisation. La plupart du temps, l'assureur propose soit le dépannage du matériel (au moins 3 semaines) soit, le remplacement à l'identique. Quand celui-ci accepte de rembourser, la somme qu'il octroie est équivalente à la valeur à neuf de l'appareil sans dépasser la limite du plafond autorisé.

Il peut aussi appliquer un coefficient de vétusté, soit une décote de 2 % par mois de détention, jusqu'aux 2 ans de l'appareil. Passé 2 ans, vous ne serez plus indemnisé que sur la valeur du marché de l'occasion. En exemple, un iPhone 4S acheté neuf à 629 € en décembre 2011 n'aurait été remboursé qu'à hauteur de 327 € si le sinistre était survenu en novembre 2013. Le remboursement aurait considéré le tarif de l'occasion s'il était volé en mars 2014. Pour mieux éviter les pièges, lisez attentivement votre contrat d'assurance avant de souscrire.